Présentation Maison St Joseph -Tarbes (65)

 

 

 

 

   

 Accueil & prise en charge de 65 jeunes de 6 à 21 ans

Agrément Aide sociale à l'Enfance, habilitation justice capacité de 70 places

 

 

65 places mixtes, en internat, SAPMN, familles d'accueil et accueil d'urgence sont réparties dans 4 foyers différents implantés sur le département des Hautes-Pyrénées. La prise en charge en internat peut être modulable ainsi que séquentielle et combinée avec les autres dispositifs. Le personnel représente 47 équivalents temps plein ; la convention collective 1966 est appliquée.

 

La maison d'enfants Saint-Joseph qui a sa direction et son siège administratif à Tarbes s'inscrit dans le dispositif du conseil général (Direction de la Solidarité Départementale) et de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) des Hautes-Pyrénées et éventuellement des autres départements limitrophes.

 

En référence à la convention internationale des droits de l'enfant, au Code de l'Action Sociale et des familles, aux articles 375 et suivants du Code Civil, a l'ordonnance 45-174 du 2 février 1945 et à la loi du 2 janvier 2002, le projet institutionnel définit les objectifs principaux de protection,d'insertion et d'autonomie visant au respect et à la prise en compte des problématiques individuelles et familiales.

 

La maison d'enfants Saint-Joseph se veut une étape prenant en compte la parole de l'enfant tout en reconnaissant la famille.

 

L'établissement est ouvert 24h/24h tous les jours de l'année. « L'accompagnement du jeune peut se poursuivre au-delà de 18 ans si une prolongation « jeune majeur » est accordée par le service qui nous a confié le jeune. La maison d'enfants Saint-Joseph hormis un atelier avec un éducateur technique ne dispose pas de classes ni d'atelier de formation professionnelle.

 

 

 

 

 

Histoire Maison St Joseph -Tarbes (65)

 

 

En visite à Lourdes, le père Le Bideau se voit proposer par l'évêque des bâtiments à Bonnefont pour les jeunes dont il s'occupe.

 

Après 20 ans de fonctionnement et afin de s'adapter au mieux aux évolutions socio-éducatives et aux demandes des services sociaux du département,  La maison d'enfants Saint-Joseph, se scinde alors en petites unités de 15 jeunes chacune. En premier est ouvert le foyer « les Pyrénées » à Lannemezan en 1974. Cette expérience qui vise à se rapprocher des lieux de vie des jeunes est alors concluante. En 1976 un foyer pour les garçons « la Bigorre » est ouvert à Tarbes, puis « le Cantou » pour les filles en 1978.

 

En 1981 Bonnefont sera vendu par l'association qui fera l'acquisition d'une propriété avec une maison en périphérie de Tarbes à Séméac pour y ouvrir le foyer « L' Oustal». A noter que l'APLB est toujours propriétaire de 5 Ha de bois à Bonnefont.

 

La maison d'enfants Saint-Joseph restructure ses services, ferme le foyer du « Béarn »  et met en place  en 1991 un service départemental d'insertion pour les jeunes  en difficultés de 16 à 21 ans qui ne bénéficient pas de prise en charge par les services sociaux (appartement, atelier, cantine, lieux d'accueil diversifiés). Ce service sera rattaché au conseil général en 1997, deviendra PRO J 65 dans une version différente.

 

Sur une idée de la maison d'enfants St Joseph, l' APLB  Tarbes crée en 1992 un service d'enquêtes sociales dans le département du Gers.

 

 

 

Présentation des services Maison St Joseph -Tarbes (65)

Les services proposés :   

 

 

Les foyers

 

La Maison St Joseph de Tarbes est composée de 4 foyers :

  

 

 

Placement en Hébergement à Domicile (P.H.D.)

 

C' est un service proposé par la Maison d'Enfants Saint-Joseph et rattaché aux différentes structures correspondant au projet défini avec le jeune et la famille naturelle en fonction de son âge, son sexe, sa situation familiale et géographique (les Pyrénées à Lannemezan, la Bigorre pour les adolescents, le Cantou pour les adolescentes ou l'Oustal à Séméac pour les 6-15 ans.

 

C'est un placement ordonné par la Juge des Enfants ou l'Aide Sociale à l'Enfance dont l'objectif est de maintenir le jeune dans sa famille (hébergement le soir par exemple) tout en lui assurant une aide et un soutien éducatif de proximité, souple, intégré dans le tissu social en impliquant conjointement l'enfant et sa famille dans l'évaluation permanente du projet individuel.

 

Cette action éducative est assurée avec l'infrastruture des foyers en personne, en locaux, en collaboration avec les services sociaux, judiciaires, scolaires, sanitaires, professionnels ou autres.

 

Le P.H.D. est une alternative au placement en instutition, qui peut se situer en amont ou en aval de celui-ci.

 

Les familles d'accueil

La Maison Saint-Joseph offre la possibilité de suivre huit jeunes en familles d'accueil salariées de l'établissement.

Ce service est assuré par l'un ou l'autre des Foyers selon le projet du jeune et son profil.

L'hébergement en famille d'accueil peut se préparer et se moduler avec souplesse en lien avec l'équipe du Foyer qui assure la famille d'accueil de son soutien 24 heures sur 24 et 365 jours par an. L'embauche de la famille d'accueil se fait en fonction des besoins du jeune.

La structure du Foyer peut être appelée à soulager la famille d'accueil si besoin est à certaines périodes. L'équipe du Foyer est le lien entre la famille naturelle et la famille d'accueil.

C'est une formule de prise en charge adaptée en particulier aux jeunes dont le séjour loin de la famille naturelle peut se prolonger.

 

 

L'atelier de Soues               

 

 

 

Ce dispositif de pédagogie individualisé & de réadaptation sociale a pour objectif d'inscrire le jeune dans une dynamique concrète face aux contraintes du monde du travail avec la souplesse adaptée à la problématique de chacun. C'est un lieu où celui-ci pourra en outre, discerner ou redécouvrir ses potentialités.

Cet atelier est encadré par un éducateur technique, il a comme support d'activité l'entretien des bâtiments de l'établissement : peinture, tapisserie, menuiserie, entretien d'espaces verts...

L'atelier rue de la libération à SOUES se situe à la périphérie de Tarbes. Un ouvrier d'entretien y a son atelier et notamment le matériel pour entretenir les véhicules de l'établissement

 

 

 

Pavillon de week-end et vacances

 

Villa indépendante et très agréable avec un parc à proximité du foyer "L'Oustal", la villa de SEMEAC permet de réunir lorsque l'effectif n'est pas supérieur à 9, durant le week-end ou durant les vacances scolaires; des jeunes des foyers de la maison d'enfants Saint Joseph qui ne peuvent rejoindre leur famille.

 

 

                                       

 

Plutôt que de fonctionner en effectif réduit dans les foyers  en fin de semaine et durant les vacances, nous nous sommes organisés pour proposer un lieu adapté et convivial pour les jeunes qui ne peuvent se rendre dans leur famille.

Encadrés par une équipe éducative assistée du personnel des services généraux,, les jeunes accueillis dans cette maison de « villégiature », peuvent participer à des animations sportives ou culturelles, des sorties en ville ou tout simplement se reposer.